Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog Sentinelle RoumanIE

Blog Sentinelle RoumanIE

Renseignement d'affaires et la gestion des risques


Sécurité informatique / Le russe Doctor Web prend pied en Alsace

Publié par Sentinelle Roumanie sur 17 Mai 2011, 13:49pm

Catégories : #Risques

Strasbourg / Sécurité informatique / Le russe Doctor Web prend pied en Alsace

Spécialiste de la sécurité informatique et tout spécialement de la « désinfection virale », la société éditrice de logiciels russe Doctor Web, basée à Saint-Pétersbourg et Moscou, a choisi Strasbourg pour implanter la filiale qui aura mission de développer le marché européen.

Il n’est pas très courant, voire totalement inédit en ce qui concerne l’Alsace, d’accueillir l’implantation d’une société nouvelle à capitaux russes. C’est ce qui explique le grand concours d’élus et de responsables qui ont assisté hier à Strasbourg à la première présentation officielle du nouveau siège européen de Doctor Web.

Jusqu’au directeur général de l’Agence française pour les investissements internationaux Serge Boscher qui avait fait le déplacement depuis Paris : « L’affaire a été détectée à Moscou en juin 2010. Elle a été rondement menée et nous sommes très satisfaits de l’aboutissement du projet. Il n’y a qu’une vingtaine d’investissements russes en France mais cette opération témoigne de la maturité des entreprises de ce pays », a commenté Serge Boscher, rendant hommage au travail d’Alsace International, l’agence de développement que préside André Reichardt.

Doctor Web distribué dans 76 pays

À vrai dire Doctor Web n’est pas un géant de l’informatique mondiale. Le groupe annonce 20 millions d’euros de chiffre d’affaires et 260 collaborateurs, dont 150 à Saint-Pétersbourg. L’ex capitale est la ville d’origine d’Igor Daniloff, ancien pilote de chasse reconverti dans la technologie informatique. Cet homme a lancé son affaire en 1992, dans le but de rendre service à des usagers sur une base gratuite. Doctor Web n’est devenue une société commerciale à part entière qu’en 2003 sous la direction de Boris Sharov : « Pendant dix ans, Doctor Web s’est développée toute seule. Son produit a été choisi par le ministère russe de la Défense avant même que la marque soit constituée en société », a-t-il indiqué hier. Doctor Web est aujourd’hui implantée en Ukraine, au Kazakhstan, en Allemagne, en France et au Japon.

Les produits conçus par Igor Daniloff, présent hier à Strasbourg mais resté très discret, sont distribués dans 76 pays. Inconnue du grand public, sa technologie a une certaine notoriété auprès des spécialistes, selon Boris Sharov. C’est à Saint-Pétersbourg que sont exercées la « veille antivirale » et les analyses pour adapter les répliques : « Plus de 10 000 nouveaux virus sont traités par nous chaque jour », assure M. Sharov.

L’implantation à Strasbourg, position jugée très favorable à une gestion conjointe des activités française et allemande, est davantage un transfert qu’une création pure. Doctor Web avait son siège français jusqu’à présent dans le quartier parisien de La Défense et ses commerciaux basés dans le Nord. « Nous avons préféré quitter Paris, ses bouchons et ses grèves », ironise M. Sharov.

À Strasbourg sont prévus la création de huit emplois dans l’immédiat et de douze postes supplémentaires d’ici deux à trois ans, avec 400 000 euros d’investissements sur trois ans.

Après l’annonce de l’implantation du centre de serveurs OVH au Port-du-Rhin , Strasbourg confirme en tout cas son intérêt comme plate-forme pour l’accueil d’activités dans le domaine informatique. Un de ses atouts étant sa situation au croisement des réseaux européens de transport de données. Ce que n’a pas manqué de rappeler le vice-président de la Communauté urbaine Claude Graebling, en charge du développement numérique de l’agglomération. 12/05/2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents