Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog Sentinelle RoumanIE

Blog Sentinelle RoumanIE

#Roumanie #veille #information #renseignement #économique


Roumanie Tourisme - Le pari ski

Publié par Sentinelle sur 3 Février 2010, 17:07pm

Catégories : #Tourisme

 

 

ROUMANIE TOURISME - Le pari ski

mercredi 03 février 2010

Le pays des Carpates n’est pas encore l’eldorado des skieurs. Mais les projets de nouvelles stations se multiplient et le potentiel de la Roumanie pour les sports d’hiver intéresse autorités et promoteurs

Au cœur des monts Apuseni, une nouvelle station de ski vient d’être inaugurée. A 1900 mètres d’altitude, sept pistes, deux téléskis, un domaine skiable de près de sept kilomètres : le domaine de Sureanu, située dans le département d’Alba, à 52 km de Sebes, n’en est qu’à ses débuts. Car déjà, les promoteurs parlent d’extension – pour atteindre 12 kilomètres de pistes – et assurent que les aménagements vont être améliorés, des parkings aux infrastructures hôtelières. "Nous allons aussi installer deux autres télésièges", explique l’investisseur Ionut Popa, directeur de la société Sip Grup qui a lancé le projet. A l’entendre, la station a aussi la particularité de s’intégrer dans le paysage, en évitant le bétonnage excessif.
Mais ce projet n’est que le début du développement des sports d’hiver dans la zone.
Une autre station voisine va prochainement être mise en chantier, à Portita Raiului, à quelques encablures de Sureanu. Le maire de la commune de Sasciori qui abritera la future station, Florin Morar, a affirmé que toutes les autorisations avaient déjà été accordées, et que la construction de 25 pensions allait démarrer. Le coût du projet devrait se monter à 35 millions d’euros et pourrait être en partie financé par des fonds européens. "Nous voulons développer la station la plus moderne de Roumanie (…) Je ne veux pas qu’elle concurrence les stations de la vallée de Prahova, mais qu’elle soit parmi les plus belles d’Europe, qu’elle soit un modèle pour la Roumanie", a de son côté déclaré Ion Dumitrel, le président du conseil départemental d’Alba.

Rivaliser avec les pays limitrophes
Cette volonté des autorités locales de développer le tourisme des sports d’hiver dans les Apuseni – où il existait déjà des stations – est surtout révélateur du potentiel de ce secteur pour le tourisme roumain. Un potentiel encore trop peu exploité. A l’heure actuelle, la Roumanie, qui ne manque pourtant pas de sommets skiables, compte un petit nombre de stations – un peu plus de 80 – qui sont surtout relativement peu équipées, en comparaison avec l’Autriche ou même la Bulgarie voisine. Outre la vallée de Prahova et les très encombrées stations de Sinaia, Poiana Brasov ou Predeal, le Maramures est l’autre "grande" région de ski.
Reste que les infrastructures ne sont souvent pas la hauteur, les pistes restent peu nombreuses dans les stations, les files d’attente s’allongent chaque week-end dans la vallée de Prahova, tandis que les prix sont parfois exagérés. Chaque année, plus de 200.00 Roumains préfèrent aller skier en Autriche, pays où les infrastructures sont bien plus développées.
Mais le potentiel est là, à condition de pousser le développement dans le bon sens.  Ces dernières années, le ministère du Tourisme a fait des efforts, via notamment un programme baptisé "Ski en Roumanie" et destiné à financer l’aménagement de nouvelles stations grâce à un fonds de 180 millions d’euros (dont les conditions d’attribution ont cependant été l’objet de controverses).
Autre signe que le potentiel est réel et que le réveil est peut-être en marche, les stations roumaines commencent à être connues des touristes européens. Cet hiver, après de nombreux articles dans la presse britannique vantant le rapport qualité-prix de la station, de très nombreux touristes anglais sont venus dévaler les pistes de Poiana Brasov. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents